- 4 minutes

 Dhagpo Kundreul Ling

Culture
Insolite
Famille
Détente
Temple Bouddhiste - Dhagpo Kundreul Ling - Biollet - Auvergne - Avril 2022
Temple Bouddhiste - Dhagpo Kundreul Ling - Biollet - Auvergne - Avril 2022
Situé en terres des Combrailles, faisant face à la chaîne des volcans d'Auvergne, le centre sprirituel bouddhiste "Kundreul Ling" et son temple, invitent le visteur à la méditation, à la sérénité et à l'apaisement de l'âme. Visite...
C'est au détour d'une petite route campagne qui se fraye un chemin entre fermes, bâtiments agricoles et propriétes isolées que subitement, sous le rayon du soleil, scintille la pointe dorée d'un temple bouddhiste.

Image plutôt insolite et surprenante, en ce lieu-dit "Le Bost", sur la commune de Biollet, au nord de la région Auvergne.
Situé face à la chaîne des volcans d'Auvergne, en région des Combrailles, "Kundreul Ling" se situe à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Clermont-Ferrand.

Dhagpo Kundreul Ling regroupe une communauté de pratiquants répartis dans deux ermitages monastiques auxquels sont liés dix centres de retraite de trois ans et plus, ainsi qu'une communauté laïque grandissante.

Dhagpo Kundreul Ling est un lieu de vie et de pratique spirituelle où hommes et femmes ont pour vocation de préserver et de transmettre l'enseignement du Bouddha (le Dharma).
La communauté de Dhagpo Kundreul Ling est composée de deux monastères et de centres de retraite situés sur les lieux "Le Bost", pour les hommes et "Laussedat" pour les femmes.

Ce centre bouddhiste comprend également une communauté de stagiaires temporaires vivant et oeuvrant sur place et des familles laïques résidant aux alentours.

La vocation de Dhagpo Kundreul Ling est d'offrir aux personnes qui le souhaitent, des moyens de libération par l'écoute, la réflexion et la mise en pratique du Dharma.

Le temple, présence stable du Bouddha

Le temple est probablement le lieu qui attire le plus le visiteur découvrant le site. Il établit la présence stable du Bouddha, de son enseignement et de la communauté de ceux qui se sont engagés à mettre en pratique cet enseignement.

Témoin de la présence du Dharma en Occident, de l'architecture et de l'art sacrés, le temple est un lieu sacré et inspirant où se réunissent les lamas, drouplas, moines, moniales et pratiquants laïcs lors de rituels quotidiens, hebdomadaires et mensuels, à l'occasion d'enseignements et d'évènements particuliers tels que l'accueil d'un grand maître, de cérémonies d'initiation ou encore de sorties de retraite de trois ans.
Monumental par ses dimensions, d'une superficie d'environ 500 m², il marie le rouge, le blanc et le doré. De style tibétain, il contraste réellement avec la campagne verdoyante et la chaîne des puys à laquelle il fait face, au loin.

C’est en 1993 que débute sa contruction et il aura fallu vingt ans de travail et d’efforts de la part de la communauté, pour le voir enfin sortir de terre.

La salle des "mille bouddhas"

À l'intérieur, ses mille bouddhas alignés, chacun dans une niche, accueillent le visiteur, d'un regard bienveillant.

Une imposante statue du Bouddha siège au sein de cette salle. Modestement vêtue d'une simple bande de tissu sans couture, elle reste néanmoins impressionnante dans sa parure dorée et cuivrée avec sa pierre précieuse au milieu du front.

Le décor est sublimé de fresques et de sculptures, l'encens parfume chaleureusement la grande salle et l'impression de se sentir au bout du monde, se fait vite ressentir.
Les "Mandalas", figures d'art sacré aux mille petits détails raffinés, offrent des représentations de connaissances, d'images et de paraboles de la vie de Bouddha. On y retrouve la Roue, des arbres, des lotus, des éléments comme l'eau, la lumière, les astres, le temps, les énergies célestes...

Devant le "Stupa" , le jeu des sept bols d'offrande d'eau, sont remplis d'eau claire et potable chaque matin puis vidés, essuyés et retournés, tous les soirs.

Informations pratiques

Le temple reste ouvert à la visite libre en journée et les visites guidées du lieu sont organisées le dimanche à 15 heures.

Depuis Clermont-Ferrand, pour venir au Bost :
  • prendre la D 941 direction Limoges jusqu'à Pontaumur,
  • puis prendre, sur la droite, la D 987 direction Saint-Gervais d'Auvergne jusqu'à Saint-Priest des Champs,
  • ensuite, traverser le village et prendre la D 60 en direction de Biollet,
  • environ 3 km plus loin, prendre à droite en direction de Puy Pelat, Nouaillat, le Bost,
  • environ 500 m après Nouaillat prendre à gauche, au Bost.