- 6 minutes

Allier : Une journée à Saint-Nicolas-des-Biefs

Nature
Insolite
Famille
Détente
A 1h30 de Lyon, dans le département de l'Allier, à la limite de la Loire, se trouve le paisible village de Saint-Nicolas-des-biefs.

Tout y est réuni pour passer une belle journée : un joli bourg, un musée, des itinéraires de randonnées pour aller voir l'allée des hêtres tortueux, la pierre châtel et son site d'escalade ou encore la tourbière du plateau de la Verrerie, des forêts de hêtres regorgeant de beaux cèpes.

Un petit coin de paradis perdu où on se sent bien !

Le Village de Saint-Nicolas-des-Biefs

C'est la commune la plus haute du département de l'Allier située à 930 mètres d'altitude.
Le village respire la tranquillité avec sa fontaine qui glougloute surmontée de la statue dorée de Saint-Nicolas, ses maisons en pierre, son musée du verrier, sa belle église et sa petite auberge les Perce-neiges sur la place.
Nous n'avons malheureusement pas pu tester car c'était complet ce jour-là mais les commentaires ont l'air top et donnent envie de déguster cette bonne cuisine familiale !

Le circuit de la Pierre Châtel PR n°11

Ce circuit de 4,5km, 1h30 débute du parking du village et passe devant l'église. Il permet de découvrir de beaux sites remarquables : l'allée des hêtres tortueux, la pierre châtel et une belle forêt de hêtres jonchées de feuilles. Il vous suffira de suivre ces panneaux jaunes et bleus. Mais attention, parfois, nous avons eu quelques hésitations donc je vous conseille fortement d'imprimer la fiche rando ici.

L'allée des hêtres tortueux ou allée des sorcières

On était venus à Saint-Nicolas-des-biefs pour elle et franchement on n'a pas été déçus !

Le circuit Pierre Châtel vous emmène à un chemin forestier unique, près du lieu-dit "La Bletterie". Une allée remarquable répertoriée depuis 1998 par le Muséum d’Histoire Naturelle comme étant un ensemble d’éléments naturels exceptionnel.

L’allée des hêtres tortueux, l'allée des géants ou encore le "chemin des sorcières" !

C'est un lieu où se dégage une atmosphère fantastique et mystérieuse, qui ne peut laisser le visiteur indifférent.
On plonge dans une allée profonde bordée d'immenses hêtres tortueux datant de plusieurs centaines d'années, recouverts de mousse et formant une haie d'honneur. Là tout est paisible et on entend que le bruit des feuilles craquant sous nos pas.

Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet endroit un lieu féérique, magique, unique et apaisant qui nous fait oublier le temps : les rochers, les hêtres aux formes biscornues, les rayons du soleil perçant la forêt pour illuminer les arbres.

Ces arbres tortueux aux formes des plus bizarres font penser parfois à des têtes ou des corps d'animaux : un dauphin, un hippocampe ou un dragon, un éléphant, un sanglier. On a même l'impression parfois que certains hêtres situés face à face se parlent. Des histoires de fées, de sorcières ou des conversations entendues des verriers de l'époque ? Aucune idée mais à vous de laisser libre court à votre imagination !

Il est également possible de se cacher dans le tronc d'un d'entre eux ou de s'asseoir sur un autre qui a pris la fonction de banc.
Enfin on peut lire sur certains arbres, des noms que des couples ont pris soin de graver sur les troncs pour consigner à jamais leur amour.

Après cette pause magique, un peu d'histoire ...
Ces hêtres doivent leur forme au plessage. Il s'agit d'une technique qui consiste à tresser les branches d’arbres entre-elles et de laisser pousser ces branches dans une direction voulue.
Cela permettait de délimiter un chemin, un terrain ou de se protéger du soleil en été ou des congères en hiver. A l'époque cette allée était empruntée par les artisans des verreries qui devaient se rendre au village de rendre à Saint-Nicolas-des-Biefs pour y pratiquer une activité commerciale.
Ils utilisaient également le bois de l'allée pour alimenter leur four à pain ou le four utilisé pour fondre le verre.

La Pierre Châtel

Alors là on ne s'attendait vraiment pas à un site aussi beau ! C'était juste magnifique avec une vue à couper le souffle !

La Pierre Châtel est un escarpement rocheux et un lieu pittoresque offrant un paysage saisissant. Pour l'atteindre, on passe entre les rochers (accès à l’oratoire sur la droite par les marches en pierre), puis on emprunte des marches en bois. De là on peut admirer les sportifs en train d'escalader la roche car Pierre Châtel est aussi un site d'escalade. Enfin on débouche sur une bande herbée et on prend à droite pour profiter du magnifique point de vue au sommet du rocher de Pierre Châtel.

A proximité, il y a également une aire de pique-nique facilement accessible en voiture et avec toutes les commodités. De quoi contenter les plus sportifs, les randonneurs mais aussi les promeneurs du dimanche.

La forêt

Le retour se fait par une belle forêt de hêtres où on peut avoir la chance de trouver à cette époque plein de cèpes !

La tourbière du plateau de la Verrerie

Pour se rendre à tourbière nous avons repris la voiture et nous nous sommes garés sur un parking juste à côté. Mais il est tout à fait possible de prolonger le parcours PR n°11 de 40 min aller et 40 min retour pour s'y rendre à pied. Le parcours PR n°12 peut nous y mener aussi.

Le plateau de la Verrerie est un site naturel protégé et permet de faire une petite balade d'1,5km.
Le chemin serpente à travers les landes montagnardes pour aboutir au cœur de la tourbière (zone d'accumulation de matière organique) en empruntant des passerelles en bois. Le long du circuit, on trouve des panneaux explicatifs, une table d'orientation et ou encore le roc du vacher, que l'on peut s'amuser à escalader.

Ce site doit son nom aux verriers lorrains venus s'installer à Saint-Nicolas-des-Biefs. Ici ils ont pu trouver 4 ingrédients qui leur étaient utiles : le sable, l’eau, l’argile et la fougère.

La journée s'achève mais si l'envie vous dit de passer un week-end sur place, il y a encore plein de choses à voir tout autour :
En plus, il y a plusieurs hébergements dans le village et même le camping auberge des myrtilles.

Alors qu'attendez-vous pour vous rendre dans ce beau département de l'allier et commencer par un lieu à un peu plus d'une heure de Lyon seulement ?
Car pour nous, ce lieu fut un vrai coup de coeur !

La route magique des Noës(42)

Et sur le chemin du retour, nous avons fait une petite halte sur la route magique. Cette route donne l’impression que l’on monte alors que l’on descend ou vice-versa, que l’on descend alors que l’on monte. N’oubliez pas d’apporter une bouteille d’eau de 2 litres, un ballon…vous allez être étonnés.
La route magique - Les Robins - 42370 Les Noës