- 2 minutes

Nature
Insolite
Romantique
Famille
Détente

Arboretum de Balaine - Villeneuve-sur-Allier

Le paradis d'Aglaé

L'arboretum de Balaine, classé monument historique en 1993, se situe près de Villeneuve-sur-Allier, à une vingtaine de kilomètres au nord de Moulins, en direction de Nevers.

Aux confins du Bourbonnais et du Nivernais, ce parc à l'anglaise créé en 1804 est l'œuvre d'Aglaé Adanson.

Sur une superficie de 20 hectares, il entoure un château typiquement bourbonnais en briques bichromes et accueille quelques 1.200 espèces exotiques (2.500 variétés) plantées depuis 200 ans. Un parc où, par l'entremêlement de conifères et de feuillus, la visite nous transporte de Chine aux Etats-Unis, du Caucase au Liban.
Arboretum de Balaine - Villeneuve-sur-Allier
Après une vie mondaine bien remplie sous le consulat, le directoire et l'empire, Aglaé Adanson, alors âgée de trente trois ans et fille du célèbre naturaliste Michel Adanson, se retire à Balaine, dans la propriété que lui lègue en 1812, un ami de la famille. Le domaine de Balaine est alors constitué d'un château délabré et de mauvaises terres à genêts, marécageuses et pauvres.

Aglaé Adanson se défait des terres arides et garde, pour dessiner son parc, les sols les plus riches et les mieux situés, qu'elle draine, assèche et protège des vents.

Sa passion pour la botanique et les plantes la conduit à entreprendre toute une série d'expérimentations, comme Joséphine de Beauharnais à la Malmaison. Elle essaie d'acclimater dans son domaine les plantes exotiques que rapportent par bateaux, les grands botanistes de l'époque.
Sa patience, ses dons d'observation et ses intuitions sur les besoins des plantes qu'elle cherche à éduquer sont récompensés de succès dont bénéficie, deux siècles plus tard, le visiteur d'aujourd'hui. Le parc est resté dans la même famille depuis sa création en 1804.