- 6 minutes

Entre hiver et printemps sur les routes de La Godivelle

Nature
Sportif
Bienvenue en Terre du Milieu ! S'il est un endroit dans le département du Puy-de-Dôme qui rappelle les fabuleux paysages du Rohan, c'est bien celui-là : Le Cézallier.

Je vous propose, à la sortie de l'hiver, un petit bout de chemin sur des terres qui rappellent les paysages de la Nouvelle-Zélande filmés pour les mythiques Lord of the rings. Une rando près de chez soi qui vous transportera au bout du monde et peut-être même hors du monde.
Le périple débute au plus petit village du Puy-de-Dôme : La Godivelle. Nous nous sommes garés au lac d'En-Bas mais il aussi possible de poser sa voiture au lac d'En-Haut. Bien sûr comme leurs noms l'indiquent, le lac d'En-Bas est en bas du village et le lac d'En-haut en haut !
Nous débutons donc la randonnée du lac d'En-Bas avant de rejoindre rapidement le lac d'En-Haut et de nous engager sur le chemin en direction d'Espinchal. En peu de temps, le chemin prend de la hauteur et nous offre une vue sur le Massif du Sancy et le Puy de Dôme.
Avant d'arriver à Espinchal, vous découvrirez l'histoire du loup et du violoneux : au XIXème siècle, alors qu'un violoneux rentre chez lui dans la nuit froide, il rencontre un loup. Il se met alors à jouer du violon jusqu'à sa maison et le loup ne l'attaqua pas.

Après cette belle histoire et quelques rencontres avec les animaux de la ferme le long de la route (et qui sait, si vous vous promenez de nuit, vous rencontrerez peut-être un loup), si vous décidez de vivre la même micro-aventure que nous, vous arriverez au mignon petit village d'Espinchal. Avant de poursuivre l'aventure, je vous conseille de faire un petit détour par la cascade du Moulin à eaux qui est indiquée.
Après ce village, nous avons choisis de faire quelques détours pour rejoindre Jassy afin de profiter de la campagne et des magnifiques paysages. Il est aisé de faire votre propre tracé d'Espinchal à Jassy avec une carte IGN. Le chemin que nous avons pris, traverse une forêt et nous a mené à un petit lac dont le nom n'est pas indiqué (et pourtant nous avons cherché !). Toutefois, il passe par une réserve de chasse, il n'est donc pas possible de le prendre pendant la période de chasse.

Si vous avez l'âme d'un aventurier, le chemin que nous avons pris à travers bois devrait vous plaire. Sinon prenez une carte IGN et regardez le tracé le plus facile et le plus rapide, jusqu'au petit hameau de Brion, qui fait partie de la commune de Compains.
En effet, la motte de Brion est absolument à inclure dans une boucle qui passe par La Godivelle et Jassy. Il s'agit d'une butte castrale qui culmine à 1273 mètres d'altitude. C'est un relief naturel qui conserve les vestiges d'un château qui aurait été érigé au Xème ou XIème siècle. Il était le siège de la famille de Bréon qui était une famille noble importante d'Auvergne durant le Moyen-Age.
Au sommet de de la motte de Brion vous pourrez profiter d'un magnifique panorama sur le massif du Sancy, le lac des Bordes et les monts du Cantal. C'est également un lieu sympathique pour pique-niquer !
A ce stade de la rando, vous en aurez sûrement déjà pris pleins les yeux, mais il reste encore de magnifiques étendues à découvrir avant de terminer la boucle. Après Brion, il faut passer par le col de la Volpilière. Là-haut s'élève une colline avec de drôle de bosses. Libre à vous d'imaginer ce qu'elles sont. En ce qui nous concerne, nous avons pensé qu'un dragon s'était probablement endormi là et les bosses sont les arêtes de son dos !
Quand vous serez arrivés à Jassy, l'aventure sera bientôt terminée ! Je vous conseille de terminer par Jassy et non pas de faire la boucle dans l'autre sens. Vous gardez ainsi le meilleur pour la fin !
Jassy est une commune qui abrite deux jolies cascades, alimentées par la Couze d'Ardes. Elles sont facilement accessible. C'est un endroit idéal pour faire une pause après une longue marche ! Voilà encore une raison de garder Jassy pour la fin ! On a moins envie de prendre le temps de traîner quand on est seulement au début d'une longue rando !

Il ne reste plus qu'à rejoindre La Godivelle en passant par le lac de Saint-Alyre. Il reste encore un peu de dénivelé avant de pouvoir se reposer mais aussi de magnifiques paysages à traverser. Cette boucle est un plaisir pour les yeux du début à la fin !
Après avoir admirer encore une fois le Cézallier, il reste un dernier point à faire avant de boucler la rando : le lac de Saint-Alyre. Ce lac forme une tourbière avec le lac d'En-Bas de la Godivelle. Le lac d'En-Bas n'est donc plus très loin ! Mais cette dernière partie n'est peut-être pas la plus facile. Avec la fonte de la neige le chemin est gorgé d'eau, et il faut parfois passer par les prés. Mieux vaut passer sous les barbelés que nager dans les flaques d'eau immenses ! Je dois bien l'avouer qu'on s'est demandé quand on allait enfin ne plus patauger dans la gadoue !
Réponse : si vous faîtes cette rando à la fin de l'hiver, on patauge jusqu'à l'arrivée !
Et voilà, après 30 kilomètres d'aventure, vous serez de nouveau à votre voiture. Et si vous arrivez à l'heure de la traite, vous passerez sous l'oeil curieux des vaches de La Godivelle ! Le chemin longe une ferme avant d'aboutir au parking.
L'itinéraire que je vous ai proposé dans cette article est d'à peu près 30 km. Pour vous aider à tracer votre parcours, voici les points principaux à faire en partant du lac d'En-Bas de La Godivelle : le lac d'En-Haut, le village D'Espinchal, la motte de Brion, la cascade de Jassy, le lac de Saint-Alyre.
A vous d'adapter en fonction de votre forme physique ! Sachez néanmoins qu'en fin d'hiver les chemins sont extrèmement boueux ce qui augmente le niveau de difficulté, toutefois le dénivelé est raisonnable : 652 mètres.

Mais n'ayez pas peur de faire beaucoup de kilomètres, vous profiterez à fond des superbes paysages de la région ! L'air du Cézallier ça donne des ailes !