- 5 minutes

Gergovie à tous les temps

Nature
Famille
Détente
Sportif
Il est un lieu en Auvergne, chargé d'Histoire : le plateau de Gergovie. Le site qui abrita jadis un village gaulois et qui fut le spectateur d'une célèbre bataille, se situe non loin de Clermont-Ferrand. Depuis certains points de la métropole, il est possible d'apercevoir l'imposante oeuvre faite en pierre de Volvic représentant le casque gaulois érigé en l'honneur de Vercingétorix.

Mais ce lieu n'est pas seulement celui de l'Histoire. Il est aussi un endroit que l'on peut apprécier pour lui-même. Il offre des paysages, des conditions pour pratiquer certains sports ou encore, tout simplement, du calme et de la sérénité que l'on peut trouver hors des périodes tourisitiques. Le plateau s'apprécie à tous les temps et par temps j'entends celui de la météorologie mais également celui de la temporalité. Le temps des saisons mais aussi celui des heures de la journée.

Le plateau de Gergovie se découvre à tous les temps.


Quelques gouttes de pluie
Un soir d'été, le temps est encore chaud bien que légèrement couvert. Il promet la pluie mais qu'importe, le plateau de Gergovie n'est pas très loin de Clermont-Ferrand et facilement accessible en voiture. En cas de fortes pluie, il sera possible de se replier facilement.

Il n'est donc pas question de s'enfermer malgré ce temps incertain. Pique-nique préparé rapidement et c'est parti pour une soirée d'été en famille, tous posés sur une grande couverture à profiter de la vue sur la chaîne des Puys. Les nuages sont au-dessus du Puy Pariou. C'est comme regarder la pluie tomber quand on est derrière sa fenêtre. Nous sommes bien installés et emmentifloués dans nos vestes, la fraîcheur tombant à mesure que le soleil s'en va se cacher derrière le Puy de Dôme.

Jusqu'au bout nous pouvons profiter du spectacle du soleil partant se coucher sous la pluie avant que les premières gouttes n'atteignent le plateau de Gergovie. La voiture n'étant qu'à deux pas, en moins de dix minutes tout est ramassé et rangé dans le coffre. Nous rentrons, alors, à Clermont-Ferrand finir la soirée et cette fois regarder la pluie tombée derrière la vitre de l'appartement.
Vive le vent de Gergovie !
Gergovie est un plateau. Comme tout plateau, il est régulièrement balayé par le vent, en témoigne la forme de certains arbres courbés par la force des rafales parfois importantes qui peuvent frapper cette étendue Arverne.

Ce n'est pas une raison pour fuire le plateau de Gergovie ! Bien habillé afin de ne pas ressentir le vent froid transpercé nos vêtements, c'est le moment de sortir les cerfs-volants ! Voilà le plateau transformé en un immense terrain de jeu ! Croyez-moi, faire voler un cerf-volant par grand vent, c'est sportif ! Et cela demande une grande concentration... Et de ne pas se décourager ! Mais quel fierté quand enfin il prend son envol !

Et pour ceux qui n'ont pas de cerf-volant, il est tout aussi plaisant d'admirer toutes ces couleurs et formes flottées dans le ciel, tout en se promenant. Il est possible de suivre le chemin qui fait le tour du plateau. Il est plutôt plat et agréable. Durant l'été on y croise des moutons et toute l'année des cavaliers viennent se balader.

Gergovie est le lieu idéal pour un bon bol d'air frais !
Dans la brume de Gergovie
Par la fenêtre de mon appartement à Clermont-Ferrand, je vois que la neige est tombée sur les hauteurs. Seulement quelques flocons mais assez pour me donner envie de sortir et d'en profiter. Choix de la destination : Gergovie. Pas trop de route et idéal pour une promenade accessible à ma fille de cinq ans.

Sur le plateau, l'ambiance est presque mystique. Tout de blanc vêtu, il beigne dans la brume. Le chemin est à peine visible. Ma fille s'inquiète de ne pas retrouver la voiture. Heureusement, je connais le plateau comme ma poche ! Mais il est vrai que, dans ce brouillard, il est très facile d'être désorienté. Je ne la lâche pas une seconde du regard, car il est évident que si elle s'éloigne, ce n'est pas sûr que je la retrouve facilement !

Le silence est roi. On se sent comme coupé du monde. Nous venons de passer un portail où règne un calme absolu. Rien d'angoissant mais seulement de l'apaisement. Une pause totale dans la vie quotidienne. Même les affaires qui préoccupent l'esprits sont restées de l'autre côté de ce portail. Seule l'heure du repas viendra rappeler qu'il faut rentrer et retourner au train-train quotidien.
Un lever de soleil sur le monde Arverne
Un matin alors que j'avais prévu de vivre un lever de soleil sur un des puys du Massif du Sancy, j'eus quelques difficultés pour me reveiller et malheureusement mon idée est tombée à l'eau. Mais entre Clermont-Ferrand et le Sancy se tient le territoire Arverne ! Et il n'était pas trop tard pour admirer les premiers éclats du soleil depuis Gergovie.

En une vingtaine de minutes, me voilà face au casque gaulois, prête à accueillir le soleil. La course était gagnée, malgré ma fatigue, j'étais arrivée avant lui. Le ciel se colorait peu à peu de teinte rouge orangée et le soleil apparut derrière le bouclier. Seul le chant des oiseaux se faisait entendre sur le plateau. Peut-être, eux aussi accueuille-t-il le soleil ? La lumière s'étendit peu à peu : depuis le bouclier, jusqu'à, enfin, atteindre la chaîne des Puys.

Les lever de soleil n'ont rien à envier au coucher de soleil mais bien souvent, on profite plus du deuxième que du premier car ce n'est pas toujours évident de se réveiller le matin en week-end ou en vacances ! Le plateau de Gergovie est un bon compromis quand on veut profiter des premières lueurs du jour sans se lever trop tôt. Il est facilement accessible, et il ne requiert pas de marcher comme cela peut-être le cas si on se rend du côté de la chaîne des Puys ou du Massif du Sancy.




Le plateau de Gergovie à tous les temps, offre des moments hors du temps.