- 3 minutes

Gorges du Sierroz - Grésy-sur-Aix

Nature
Romantique
Famille
Insolite
Un canyon moussu, le souvenir tragique d’une disparue, l’ombre de Lamartine...

Les Gorges du Sierroz sont un condensé de romantisme à nul autre pareil !
Un site naturel classé patrimoine national

Ce canyon naturel de 800 mètres, entre le Mont Revard et le lac du Bourget, est l’oeuvre de la rivière le Sierroz qui s’engouffre entre des parois de 8 à 20 mètres de hauteur qu’elle a contribué à façonner ! Un site naturel incroyable, riche aussi de son histoire entre illustres visiteurs, activités meunières et haut lieu de tourisme.

La balade commence au niveau de la route des Bauges où un parking a été aménagé.
Je découvre un petit cirque où l’on aperçoit les vestiges du barrage et l’embarcadère qui autrefois rendaient possible la navigation dans le canyon.
Puis nous nous promenons le long du Sierroz, sur les berges du canyon, mais aussi sur deux passerelles en encorbellement accrochées à mi-hauteur des rochers. La première permet d’admirer les gorges jusqu’au saut du Marchand.
Un petit pont relie la rive gauche à la rivedroite du canyon. Sur celui-ci, la légende du contrebandier y est gravée dans le bois.
Elle rappelle qu’ici, où les gorges se rétrécissent, celui qui voulait échapper au droit de douane tentait, à ses risques et périls, d’enjamber le Sierroz.
Nous poursuivons notre chemin jusqu’à la cascade de Grésy où différents points de vue ont été aménagés afin de découvrir un paysage pittoresque.
Le chemin est ponctué de tables de lecture, présentant l’histoire romantique et historique du lieu.
Toute une histoire !
Un chemin à remonter le temps, jusqu’en 1813, date de la noyade de la baronne Adèle de Broc lors d’une promenade avec son amie la reine Hortense, mère de Napoléon III et qui a fait ériger une stèleen sa mémoire. Cet événement tragique a attiré des curieux, parfois illustres, comme Alexandre Dumas, Lamartine, la reine Victoria
ou, lors du voyage pour le rattachement de la Savoie à la France en 1860, l’empereurNapoléon III et l’impératrice Eugénie.
Mais au début du XIXe siècle, le bassin du Sierroz est surtout un site hydraulique connu pour son industrie florissante. On y comptait 14 scieries, 39 moulins à farine, 9 huileries, 18 battoirs et une forge !
C’est à la toute fin du XIXe siècle qu’il devient aussi un haut lieu du tourisme alpin.
À la disposition des touristes : service de voitures publiques ou tramway depuis Aixles-
Bains, visite des gorges en bateau, restaurant, salon de thé, boutique de souvenirs,
produits du terroir.

Une belle idée balade à deux pas d’Aix-les-Bains !

Route des Bauges
(parking de covoiturage)
73100 Grésy-sur-Aix


Durée de la balade
entre 1 h et 1 h 30