- 2 minutes

La Combraille

Église Notre-Dame - Marcillat-en-Combrailles
Église Notre-Dame - Marcillat-en-Combrailles

Une région frontière

Au sud du département de l'Allier, la Combraille développe ses hauts plateaux adoucis du Cher à la rivière Allier. Paysage de bocage plus ou moins boisé et de landes rocailleuses, au climat presque continental, la Combraille a gardé certains traits sauvages de la Marche voisine. Lieu d'échanges, parsemé de gros bourgs, c'est un pays qui charme par sa personnalité.
À partir de Montluçon, en remontant les magnifiques gorges du Cher, la route nous mène à la rencontre de la Combraille, ce pays qui a toujours manifesté une certaine indépendance vis-à-vis des dominations extérieures.

Zone de confins, la Combraille est ainsi hérissée de forteresses qui contrôlaient les voies de passage. Enclave en Bourbonnais, cette région est occupée par les pâturages coupés de grandes haies, parsemée de landes à boqueteaux, couverte de bois de bouleaux et de sapins et nantie de nombreux étangs. Mais la Combraille se caractérise également par des ravins, parfois profonds, souvent boisés et par les deux grandes vallées de la Sioule et de son affluent, le Sioulet.

Ici, en Combraille, c'est la " combe " qui commande au paysage et la Sioule qui structure le pays. Omniprésente, elle s'étire de méandres en cascades, de rivière tempétueuse en eaux calmes et s'enfonce, de plus en plus rapide, dans le plateau granitique, creusant ainsi des gorges entre Châteaunauf-les-Bains et les abords d'Ebreuil où elle retrouve son calme.

Une région méconnue

La Combraille recèle de magnifiques sites naturels tel le méandre de Queuille, merveille de nature sauvage qu'un belvédère permet d'embrasser dans son ensemble.

Au titre de patrimoine, citons l'incontournable viaduc des Fades, c'est-à-dire des féees, merveille d'architecture ferroviaire, plus haut viaduc d'Europe qui enjambe la Sioule. 
Riche d'un patrimoine discret et trop méconnu, la Combraille est faite de ses églises romanes et de ses maisons seigneuriales qui constituent la base des bourgs ruraux de la région tels Montaigut ou Marcillat. 
Au début, il y avait la Combraille historique qui mordait sur le Bourbonnais, puis ce furent les Combrailles, vaste territoire parcouru par la Sioule de bout en bout, donnant naissance à une identité forte, " Sioule et Combraille ", en un mariage réussi.