- 3 minutes

La Maison d'Izieu

Famille
Culture

Située au sud du Bugey, à 20 km de Belley, sur les derniers contreforts du Jura, la Maison d’Izieu est l’un des 3 lieux de mémoire nationale des victimes des persécutions racistes, antisémites et des crimes contre l’humanité commis avec la complicité du gouvernement de Vichy.

Son histoire

Dans cette maison ouverte par Sabine et Miron Zlatin, sont accueillis de mai 1943 à avril 1944 plus d’une centaine d’enfants juifs afin de les soustraire aux persécutions antisémites.
Au matin du 6 avril 1944, encadrés par les uniformes de la Gestapo lyonnaise commandée par Klaus Barbie, 44 enfants (le plus jeune avait 4 ans) et 7 moniteurs sont raflés.
À l’exception de deux adolescents et de Miron Zlatin, fusillés à Reval en Estonie, le groupe est déporté au camp de concentration d’Auschwitz.
Seule une jeune éducatrice, Léa Feldblum, en reviendra vivante, tous les autres seront gazés dès leur arrivée.

La Maison d’Izieu aujourd’hui La Maison d’Izieu est aujourd’hui un lieu d’accueil et d’éveil à la vigilance.
Elle entend délivrer, par le souvenir des enfants et des éducateurs de la Colonie d’Izieu, un message universel et agir contre toute forme d’intolérance et de racisme.
La maison, lieu du souvenir où vécurent les enfants et leurs éducateurs, rassemble des lettres et dessins dans le réfectoire ainsi que leurs portraits dans les dortoirs.

L’exposition permanente

Dans l’ancienne grange, la Maison d’Izieu vous invite à découvrir son exposition permanente sur l'histoire de la Shoah en France durant la Seconde guerre mondiale, la justice internationale et la construction de la mémoire.
À l’aide des tables interactives, partez sur les traces du parcours des familles et des enfants de la colonie d’Izieu, des crimes contre l’humanité et visionnez des extraits du procès Klaus Barbie qui s’est tenu en 1987 et qui ancre définitivement la rafle d’Izieu dans le paysage mémoriel français.  Les visites

La Maison d’Izieu propose toute l'année des visites accompagnées de la maison (une visite classique et une thématique sur l’histoire de 2 enfants de la colonie), des ateliers-visites pour les enfants lors des vacances scolaires.

Gurs 1940 : une exposition temporaire inédite en France

Derrière la maison, dans le verger, est installée une exposition temporaire franco allemande.
Elle retrace le parcours de milliers de Juifs allemands déportés dans le sud-ouest de notre pays dès 1940, un épisode méconnu de notre histoire…
Les 22 et 23 octobre 1940, au cours de ce qui sera surnommé l’Opération Bürckel, des milliers de juifs, hommes, femmes et enfants, du pays de Bade, du Palatinat et de Sarre, en Allemagne, sont déportées vers le camp d’internement de Gurs, dans le Sud-Ouest de la France (actuelles Pyrénées-Atlantiques), alors en zone non occupée.

Lueurs d’Izieu : une expérience immersive à découvrir

Installée du côté de l’exposition permanente, dans la troisième partie consacrée à la construction de la mémoire, les Lueurs d’Izieu est une expérience immersive à 180 degrés qui mêle réalité augmentée et lightpainting (« peinture avec la lumière »).
Loin d’une reconstitution historique, les 3 épisodes de 5 minutes permettent de découvrir un pan de l’histoire de la vie à la Colonie d’Izieu de façon poétique : la salle de classe reconstituée grâce au récit de l’institutrice Gabrielle Perrier, le bureau de Miron est consacré à l’organisation du quotidien à la colonie, pour terminer la façade de la maison qui invite le visiteur à découvrir l’histoire de la rafle.

70 Route de Lambraz
01300 IZIEU
04 79 87 21 05

Entrée 7 euros (10 euros avec visite guidée)
Gratuit pour les moins de 10 ans

https://www.memorializieu.eu