- 2 minutes

La place du Trib... :)

Culture
Urbain
Famille
La place Saint-André est l'un des endroits les plus animés de Grenoble. C’est aussi une des plus anciennes de la ville. Aussi nommée "place du Trib", en référence à l'ancien palais de justice qui y fut installé jusqu'en 2002, elle attire toute l'année étudiants ou touristes et habitants de la ville.

Située non loin des quais, elle est un axe incontournable des balades dans les rues piétonnes environnante.

La place tire son nom tire de la collégiale Saint-André (texte ci-après).

Dominée par deux édifices majeurs de l'histoire de la ville, l'ancien tribunal et la collégiale, elle accueille aussi le Café de la Table Ronde, plus vieux bistrot de Grenoble, et l'un des plus vieux de France. Il a été ouvert en 1739.

Au centre, la statue du Chevalier Bayard (texte ci-après) renforce la dimension patrimoniale des lieux. Dans ce cadre majestueux, la place est particulièrement vivante et animée surtout les soirs d'été.
Perso, vous me verrez souvent au Bacetto chez Jérémy & Micka 😊

Au centre de la place, érigée sur un piédestal, la statue du Chevalier Bayard fait face au parlement du Dauphiné à proximité immédiate de la collégiale.

Cette statue en bronze représente le fameux chevalier (1476-1524), dit "sans peur et sans reproche".

Célèbre à Grenoble pour ses hauts faits héroïques sous le règne de François 1er, Bayard a été nommé par le roi en 1515 lieutenant général et gouverneur du Dauphiné. Mort en 1524 lors d'une bataille en Italie, il est inhumé dans l'église des Minimes à Saint-Martin-d'Hères.
En 1822, sa dépouille est transférée dans la collégiale Saint-André où elle demeure encore aujourd'hui. La statue, inaugurée le jour du transfert, le représente mortellement blessé à la colonne vertébrale.

Enfin, la chapelle des Dauphins, aujourd’hui église Saint-André, est construite à partir de 1230. Avec son beau clocher gothique terminé en 1331, c’est le deuxième plus vaste édifice religieux de la ville ancienne.
Construction la plus élevée (56 mètres) de la ville jusqu’au XXe siècle, ce clocher accueille en 1398 la première horloge publique de Grenoble.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, une crèche vraiment magnifique se trouve à l’intérieur de l’église.