- 4 minutes

Le sentier des Contes

Culture
Nature
Famille
Détente
Voici venu l'automne, la meilleure des saisons pour se promener en forêt ! Les arbres se colorent de rouge, d'orange et de jaune. Pour profiter de ce beau tableau que la nature nous offre, direction la forêt de la Comté...
Cette forêt préservée fait partie du parc régionale du Livradois-Forez. Elle abrite essentiellement des chênes et comprend des petits sommets, vestiges d'un volcanisme passé. Trois sentiers permettent chacun de faire un pic différent mais pour aujourd'hui laissons les volcans et prenons le sentier qui conte la forêt aux enfants.
Le départ du Sentier des Contes se trouve près du parking de la Maison des Espaces Naturels. Pour se rendre jusqu'à ce parking, il suffit de prendre la direction de Vic-le-Comte. Une fois arrivé dans ce village, la forêt de la Comté est indiquée. Il suffit ensuite de suivre les panneaux "la forêt de la Comté" jusqu'à la fameuse maison. (Sinon le GPS est aussi très efficace ! Mais peut-être certains de mes lecteurs sont-ils comme moi adeptes des panneaux et de la bonne vieille carte !)

Ce sentier fait une petite boucle de 900 mètres, avec de nombreux endroits pour s'assoire et admirer la forêt. Mais ce sentier n'est pas qu'une invitation à la contemplation, il raconte également la forêt aux enfants (et aussi aux adultes !).
As-tu vu le trou du pic dans l'arbre ? Combien pèsent les sangliers de la Comté ? Tournes la manivelle et écoutes le bruit des chauves-souris,... Voilà autant de connaissances, dont nous allons pouvoir nous enrichir en suivant le sentier. Tout est pensé pour les enfants : les sons, les images, les panneaux avec les animaux en relief, ... Tous les sens sont mis à contribution pour découvrir les merveilles qui se cachent dans la forêt.

Et au bord de la mare, quel plaisir, de s'assoir sur un banc et de regarder virevolter les libellules. Banc qui d'ailleurs est né du bois de la Comté. En effet, le bois provient de Douglas plantés il y a 50 ans dans cette même forêt. Peut-être qu'en prenant le temps d'observer et d'écouter la vie des arbres assis sur ces planches de Douglas, nous n'en ressentirons que mieux l'énergie bienveillante de la forêt.
Le chemin se poursuit. Les rayons du soleil filtrent à travers les arbres créant des tâches de lumière rouge, jaune ou orange ça et là au milieu des bois. Certaines feuilles sont encore vertes. L'automne ne fait que commencer. Mais il n'en reste pas moins que la forêt est resplendissante !
Nous avons passé une après-midi entière au milieu des arbres sans que l'on est vu le temps filé.
Mais voilà que le soleil commence sa descente lentement à travers les arbres. Il est de temps de rentrer, toutefois des hamacs à la fin du sentier invitent une dernière fois à la contemplation et au repos. Ma fille et moi prenons place face au soleil. On discute de ce qu'on a vu, entendu. Nous débattons sur ce que nous avons préféré voir sur le chemin. Puis encore quelques minutes, cette fois à ne rien dire, juste écouter la forêt avant de rentrer pour de bon.
Pour résumer, cette forêt est encore une belle surprise tout près de chez moi. Elle était sur ma to do list depuis un moment mais j'attendais l'automne pour m'y rendre, car je trouve que c'est la meilleure saison pour se promener en forêt. Le sentier des contes, très ludique, est parfaitement adapté aux enfants. Les bancs tout le long du parcours sont très appréciables pour contempler la forêt et les panneaux explicatifs savent capter l'attention des plus jeunes. Enfin les hamacs en fin de parcours sont vraiment une excellente idée ! Je me vois bien y retourner en été avec un bon bouquin et me poser une après-midi à lire au milieu des arbres !

Il y également trois autres boucles au départ du parking de la Maison des Espaces Naturels dont les distances vont de 4km à 7km. Je pense revenir avec ma fille pour faire la boucle de 4 km, le Pic des Fleurides, et à l'occasion faire les deux autres boucles sur une journée mais cette fois seule ou avec des amis.

Et que dire de la vue à la sortie de la forêt, sur la route du retour ? Une vue parfaite évidemment !