- 2 minutes

Néris-les-Bains : 2000 ans d'histoire

Culture
Urbain
Détente
Famille
Théâtre André Messager et casino - Néris-les-Bains - Allier
Théâtre André Messager et casino - Néris-les-Bains - Allier
À l'époque gauloise, la divinité mystérieuse qui se manifeste à travers les bouillonnements de la source, va prendre un nom, celui du dieu Nérios, mais les Romains ont été vraisemblablement les premiers à exploiter les eaux thermales de Néris-les-Bains.
Thermes - Néris-les-Bains - Allier
Thermes - Néris-les-Bains - Allier
Casino et théâtre - Néris-les-Bains - Allier
Casino et théâtre - Néris-les-Bains - Allier
Pavillon César - Néris-les-Bains - Allier
Pavillon César - Néris-les-Bains - Allier
Théâtre - Néris-les-Bains - Allier
Théâtre - Néris-les-Bains - Allier
Rue Boisrot-Desservières - Néris-les-Bains - Allier
Rue Boisrot-Desservières - Néris-les-Bains - Allier
Dès le 1er siècle, la bourgade s'est urbanisée à la manière de Rome. Thermes, piscines, villas, aqueducs, amphithéâtre et temples sont construits : Nériomagos la marchande devient Aquae Nerii la thermale.
Au second siècle, Lucius Julius Equester, prêtre de Rome et d'Auguste fait entourer les thermes d'admirables portiques dédiés à l'Empereur et un second ensemble thermal est aménagé. Les quartiers d'habitation où voisinent riches demeures résidentielles et simples ateliers d'artisans, le forum, une basilique civile, des temples, se développent autour du vallon thermal. Le théâtre-amphithéâtre dont l'hémicycle est adossé à une petite colline occupe encore l'emplacement du parc des Arènes.
La 8è légion Augusta, en poste à Néris à cette époque, contribue largement au développement de la cité dont la prospérité est brutalement ruinée par les grandes invasions.
Avec autant d'éclat que pour les autres stations de la région, le renouveau thermal de Néris-les-Bains a lieu au XIXè siècle. L'établissement thermal, les grands hôtels, le Casino, le théâtre sont construits. Les parcs et les promenades des tilleuls sont dessinés.
Lammartine, Musset, l'Impératrice Eugénie, entre autres grandes figures, se retrouvent en ce lieu où s'apaisent les passions. C'est aussi, à la mode de l'époque, une période de fouilles archéologiques actives où l'on découvre avec émerveillement la riche infrastructure de la ville gallo-romaine. Dans un contexte chargé d'histoire, la Maison du Patrimoinea elle-même été aménagée dans une demeure du XVè siècle magnifiquement restaurée.
D'autres trésors d'architecture sont à découvrir au détour des rues : l'amphithéâtre, les piscines romaines, la nécropole située près de l'église romane, la gare classée Monument Historique et le splendide théâtre de style Napoléon III.